mercredi 8 octobre 2008

Etat de choc ? mettons le oh la !


Dans son dernier livre, "La stratégie du choc", Naomi Klein, déjà auteur de "No logo", soutient la thèse que les hommes politiques et les dirigeants des grands groupes utilisent des chocs comme les guerres, les attentats, les krachs boursiers pour faire passer les mesures d'une politique injuste.

Nan ! sans déc' !
Fille de marxistes, va...



Au fait, saviez-vous que les dirigeants de AIG, organisme financier récemment sauvé par l'Etat américain, sont partis en stage détente... euh... séminaire à Miami pour la modique somme de 440 000 dollars ? dont 23 000 dollars de soins de remise en forme.

Choquant, non ?

10 commentaires:

Gaël a dit…

ben il fallait bien qu'ils se remettent des leurs émotions, non ? t'es dure de les juger si durement

balmeyer a dit…

Ellie manque cruellement d'empathie... ça se voit que comme toutes les profs elle est toujours absentes à se faire masser chez elle par des chauffeur de métro, toujours en grève eux aussi...


+++ SMILEY !!! SMILEY !!! SMILEY !!!! +++

balmeyer a dit…

toujours absente*
des chauffeur*
etc.

Malbeyer sors de mon corps...

Monsieur Poireau a dit…

Que ceux-tu, la crise, ça leur a fait un tel choc !
:-)

[Il faut absolument que je lise ce livre !!!]

Blue a dit…

Vu ce que vaut le dollar de nos jours, c'est des clopinettes !!

un tantinet surtaxées les clopinettes, j'en conviens.

Ellie a dit…

nan chui pas dure, Gaël, je suis JALOUSE ! on n'en voit pas bcp des séminaires à Miami, dans l'EN. Mon dernier stage, c'était dans une salle d'arts plastiques de l'IUFM, pas chauffée. Pas facile d'écrire avec des moufles. Et pis j'avais oublié mes moonboots.

Askeujvois, Malb ... euh, Balmeyer, tu penses toi aussi que je suis susceptible...

Oui, moi aussi, Poireau, il faut que je le lise ^^

Merci, Blue, grâce à toi, je me sens riche avec mes quelques euros en banque. Tant qu'ils y sont encore... qui sait ?

Didier Goux a dit…

Ouh la ! c'est du brutal ! Encore trois semaines de crise et vous allez nous ressortir Susan Sonntag du formol, à ce train-là !

Monsieur Poireau a dit…

Ellie : j'ai commencé, je survole un peu par manque de temps (et aussi parce qu'elle est un peu dans la démo répétitive) mais c'est effrayant ET passionnant !
De quoi voir la "crise" actuelle d'un tout autre regard !
:-))

filou a dit…

De quoi de venir AIGre ...

Anonyme a dit…

republish orgs thwarted curiosity certainly oscillating pluralism pooja tens informed sudden
masimundus semikonecolori